Tapie seul en lice pour la reprise d'Hersant Média

le
0
Les banques créancières et les pouvoirs publics décident de l'avenir du groupe vendredi.

Journée décisive pour les journaux du Groupe Hersant Média (GHM). Les actionnaires du groupe de presse régional, la famille Hersant emmenée par Philippe Hersant, les banques créancières et les représentants de Bernard Tapie doivent se retrouver ce vendredi matin au Comité interministériel de restructuration industrielle (Ciri) pour s'entendre sur la seule offre globale de reprise du pôle Sud (La Provence, Nice Matin, Var Matin et Corse Matin) et des quotidiens d'outre-mer aux Antilles de GHM. Selon une source proche du dossier, aucune autre offre «totale et inconditionnelle» n'a été remise à ce jour.

Le fonds OpenGate Capital, qui s'était d'abord manifesté pour les seuls titres du Sud, a toutefois adressé mercredi soir une nouvelle lettre d'intention, non chiffrée, pour l'ensemble des actifs de GHM. Le fonds d'investissement américain aura...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant