Tapie prêt à prendre le contrôle de Nice-Matin

le
0
Si la famille Hersant ne trouve pas d'investisseurs pour restructurer le quotidien régional, l'homme d'affaires serait prêt à y investir 20 millions. À condition d'en devenir propriétaire.

L'horizon s'obscurcit de jour en jour pour le groupe Nice-Matin. En juillet, Bernard Tapie et son associé Philippe Hersant se mettaient d'accord pour se partager l'ex-empire Hersant Média (GHM). À Bernard Tapie 100 % deLa Provence et 50 % deCorse-Matin. À Philippe Hersant et sa famille le groupe Nice-Matin, dont 50 % de Corse-Matin et France-Antilles. Bernard Tapie restait également actionnaire minoritaire (25 %) du groupe Nice-Matin. Mais cet accord n'est toujours pas bouclé, car le groupe Hersant doit faire face à des difficultés. La situation du groupe Nice-Matin a continué de se dégrader. En janvier, il n'y aura probablement plus d'argent dans les caisses, ce qui fait courir le risque du redressement judiciaire. Jusqu'à pré...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant