Tapie prend les rênes de «Nice-Matin»

le
0
Le nouveau patron de presse régionale présentera son plan de développement d'ici à la fin du mois.

Les attentes étaient nombreuses. Elles ont été déçues. En tout cas pour l'instant. Bernard Tapie s'est rendu mardi au siège de Nice-Matin, où il a rencontré, en début d'après-midi, les salariés du groupe de presse régionale qu'il contrôle désormais à parité avec la famille Hersant. L'homme d'affaires avait déjà fait un premier déplacement, le 20 décembre dernier, au cours duquel il avait déjà fait connaissance avec les comités de direction et de rédaction.

Cette fois, il venait s'exprimer devant toute l'entreprise. «Il y avait quasiment tout le monde (le groupe, qui édite Nice-Matin, Var-Matin et Corse-Matin, compte 1.200 salariés, NDLR). La direction nous avait encouragés à venir nombreux, indique Laurent Martinat, délégué SNJ-CGT. Bernard Tapie était seul. Aucun représentant de Hersant n'était présent.» L'intervention du ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant