Tapie : l'exécutif «à l'offensive»

le
0
Le chef de l'État et le premier ministre tentent de gommer les ravages provoqués par l'affaire Cahuzac.

La décision est désormais officielle. Le gouvernement va déposer un recours en révision devant la Cour d'appel de Paris afin d'obtenir l'annulation de l'arbitrage Tapie rendu en 2008. C'est ce qu'a annoncé jeudi Jean-Marc Ayrault. «Nous contestons et continuons de contester l'utilisation de l'arbitrage pour régler un contentieux qu'il y avait entre l'État et M. Tapie», a-t-il déclaré sur France Inter. «Je suis tout à fait à l'aise, je suis en totale cohérence avec ce que j'ai fait quand j'étais dans l'opposition, comme président du groupe socialiste, quand j'avais déjà contesté le choix de l'arbitrage, alors que nous pensions que c'était à la justice ordinaire de traiter cette question», a-t-il rappelé, ajoutant qu'«il est très important, s'agissant des intérêts de l'État et des intérêts des contribuables, qu'on n'utilise pas des méthodes qui semblent contra...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant