Talence Gestion veut croître grâce au sérieux de sa marque

le
0
(NEWSManagers.com) - Talence Gestion souffle sa première bougie, même si les fondateurs de cette nouvelle boutique de gestion sont loin d'être des débutants. Ils sont trois associés, Didier Demeestère, Régis Lefort et Cathy Jeffrey, à avoir tenté cette nouvelle aventure en 2010, suite à leur sortie du capital d'Amplégest.
Pour Didier Demeestère, le président de la petite structure, la gestion est avant tout la passion de toute une vie. " Je me passionne depuis toujours pour la Bourse. Avec Régis Lefort - le directeur général de la société - nous avons exercé tous les métiers qui y sont liés, comme gérant, analyste, directeur de sociétés de Bourse..." , précise t-il, en insistant sur l'importance d'avoir trouvé le bon binôme en la personne de Régis Lefort. " Nous sommes tous les deux originaires du Nord de la France et nous nous connaissons depuis l'adolescence. Notre passé chez Gilbert Dupont et chez Amplégest nous a permis de valider une complémentarité dans la gestion qui fonctionne très bien" , ajoute-t-il.
Les premiers fonds de la gamme ont été mis sur le marché en juin 2010. " Aujourd'hui nous proposons à nos clients la gestion sous mandat et commercialisons trois fonds collectifs" , indique Régis Lefort. Talence Optimal, géré par Didier Demeestère, est un FCP éligible au PEA, investi principalement dans des valeurs françaises de toute taille au fort potentiel de performance. Son exposition nette aux actions évolue de 0% à 100%. Le FCP Talence Opportunités, également " PEAble" mise sur les grandes valeurs françaises de tout secteur. L'exposition aux actions peut varier de 60 à 100%. Enfin Talence Midcaps (PEA) est investi, majoritairement, dans des valeurs françaises de petites et moyennes tailles, pour une exposition actions entre 60% et 100%. Ces deux derniers FCP sont gérés par Régis Lefort, qui a dirigé un bureau d' analyse financière dédié aux valeurs moyennes dans le passé.

Au total, les encours gérés par Talence Gestion s'élèvent à 140 millions d'euros, dont 45 millions dans le cadre de la gestion privée. Pour faire connaître leur société auprès des investisseurs, les deux associés comptent sur les bonnes performances de la gamme et sur leur réputation. " Nous n'avons pas de force commerciale en interne pour le moment" , précise Didier Demeestère. En 2011, Talence Gestion vise à augmenter les encours dans ses FCP et, parallèlement, mettra l'accent sur le développement de la gestion sous mandat, notamment grâce au recrutement d'un troisième gérant privé, au cours de l'année.
Les deux dirigeants ne formulent pas d'objectifs de collecte ou d'encours. L'objectif n'est pas de " devenir une grosse machine" , souligne Régis Lefort. " Nous estimons que le meilleur atout est une marque sérieuse et performante et non pas la course à la taille. D'ailleurs, notre gestion ne s'y prête pas. Nos trois fonds pèsent entre 10 millions d'euros pour Opportunités et 25 millions pour Optimal. Nous les laissons grandir tranquillement, mais au delà de 100 millions d'euros d'encours par fonds, nous réfléchirons même à une fermeture ciblée pour ne pas pénaliser la performance" , conclut le président de Talence Gestion.

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant