Takata n'utilisera plus de nitrate d'ammonium

le , mis à jour à 20:23
1

par Paul Lienert DETROIT, 1er juin (Reuters) - Takata 7312.T a fait savoir aux autorités américaines qu'il n'utiliserait plus de nitrate d'ammonium comme gaz propulseur de ses airbags, dont l'emploi est lié à six décès depuis 2008. Au total, ce sont désormais quelque 36 millions de véhicules qui ont été rappelés de par le monde depuis 2008 en lien avec un risque de défaut des airbags Takata. Ces airbags sont susceptibles d'exploser violemment et de projeter des morceaux de métal dans l'habitacle. Outre les six morts, toutes survenues dans des véhicules Honda 7267.T et surtout aux Etats-Unis, les airbags défectueux sont liés à des centaines de blessés. La décision touchant au nitrate d'ammonium est explicitée par Kevin Kennedy, un responsable de Takata, dans un témoignage écrit avant une audition devant une commission parlementaire mardi. Trouver une cause fondamentale aux problème des airbags Takata ne sera pas immédiat, a dit David Kelly, qui dirige un groupement d'enquête de l'industrie automobile. (Wilfrid Exbrayat pour le service français)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M940878 le lundi 1 juin 2015 à 20:44

    p'taing j'avais cru lire tobira