Takata embauche des ex-secrétaires aux Transports américains

le
0

DETROIT, 2 décembre (Reuters) - Takata 7312.T , l'équipementier automobile japonais au coeur d'une affaire de sécurité routière de grande ampleur aux Etats-Unis, a déclaré mardi qu'il créait un comité d'assurance qualité indépendant dirigé par l'ancien secrétaire général de la Maison blanche et ex-secrétaire aux Transports Samuel K. Skinner. Ce comité sera chargé d'examiner les procédés de fabrication de l'équipementier et d'en rendre compte. Takata a également engagé deux anciens secrétaires aux Transports américains, à savoir Rodney Slater et Norman Mineta, comme conseillers particuliers. Le directeur général Shigehisa Takata, dans un communiqué publié mardi, précise que la société a rassemblé plus de 20 téra-octets de données en réponse aux demandes d'information des autorités américaines et a produit plus de 360.000 pages de documentation. Plus de 16 millions de véhicules ont été rappelés dans le monde depuis 2008 en raison des risques de voir les airbags confectionnés par Takata exploser et projeter des morceaux de métal dans l'habitacle du véhicule. (Paul Lienert, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Veronique Tison)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant