Takata déclare 33,8 millions de véhicules défectueux aux USA

le , mis à jour à 20:35
0
TAKATA DÉCLARE PRÈS DE 34 MILLIONS DE VÉHICULES DÉFECTUEUX AUX USA
TAKATA DÉCLARE PRÈS DE 34 MILLIONS DE VÉHICULES DÉFECTUEUX AUX USA

WASHINGTON (Reuters) - Près de 34 millions de véhicules en circulation aux Etats-Unis sont considérés comme défectueux en raison d'un possible défaut des airbags fabriqués par le groupe japonais Takata, ont annoncé mardi le ministère américain des transports et la National Highway Safety Administration (NHTSA), l'autorité fédérale en charge de la sécurité routière.

Ces déclarations volontaires de Takata, qui devraient conduire au plus important rappel de voitures de l'histoire des Etats-Unis, concernent 11 constructeurs au total, ont précisé les autorités fédérales, ajoutant que l'équipementier n'avait pas identifié l'origine du défaut.

Le nombre de véhicules rappelés depuis 2008 en raison d'un risque de défaut d'un airbag atteignait déjà environ 36 millions avant les annonces de mardi.

Toyota, Nissan et Honda ont rappelé ces derniers jours plusieurs millions de véhicules équipés d'airbags potentiellement dangereux en évoquant un possible défaut de fabrication.

Les trois constructeurs ont expliqué avoir découvert que les airbags fabriqués par Takata n'étaient pas correctement scellés, un défaut susceptible de favoriser l'apparition de moisissure dans le réservoir et d'endommager le gaz propulseur, ce qui pourrait conduire à un déclenchement trop violent de l'airbag propulsant des éclats de métal dans l'habitacle.

Six décès ont à ce jour été liées à un tel défaut, tous dans des voitures assemblées par Honda, le plus important client de Takata.

(Bill Trott, avec Radhika Rukmangadhan à Bangalore, Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant