Taiwan ne veut pas d'une zone de défense aérienne chinoise

le
0
    TAIPEH, 6 juin (Reuters) - Le nouveau ministre taïwanais de 
la Défense a assuré lundi que l'île ne reconnaîtrait pas une 
zone de défense aérienne que pourrait proclamer Pékin sur la mer 
de Chine méridionale. 
    Les autorités américaines disent craindre que l'avis de la 
Cour permanente d'arbitrage attendu dans les semaines à venir 
sur un dossier déposé par les Philippines contre Pékin à propos 
la mer de Chine méridionale ne conduise les Chinois à annoncer 
une "zone d'identification aérienne" comme ils l'ont fait en 
2013 concernant la mer de Chine orientale. 
    Pékin revendique la majeure partie de la mer de Chine 
méridionale, par laquelle transite une partie non négligeable du 
commerce international. Les Philippines, le Vietnam, la 
Malaisie, Taïwan et le sultanat de Bruneï ont également des 
revendications, qui se chevauchent, sur cette mer-là. 
    "Nous ne reconnaîtrons pas une zone d'identification 
aérienne chinoise", a dit le ministre de la Défense taïwanais, 
Feng Shih-kuan, devant les élus du parlement. 
    Ses propos interviennent après l'investiture en mai du 
gouvernement de la nouvelle présidente, Tsai Ing-wen, membre du 
Parti démocrate progressiste (PDP, ou Minjindang). La victoire 
de Tsai dans les urnes a mis fin à huit années de politique 
d'amitié menée par le parti nationaliste Kuomintang vis-à-vis de 
la Chine continentale. 
 
 (J.R. Wu; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant