Taiwan envisage de baser des navires dans une île des Spratleys

le
0

TAIPEH, 16 octobre (Reuters) - Taiwan envisage de stationner de façon permanente des navires de guerre dans une île de l'archipel des Spratleys, en mer de Chine méridionale, ce qui raviverait les tensions dans un secteur revendiqué presque entièrement par la Chine. Les îles Spratleys, qui recèleraient des ressources en hydrocarbures, est l'un des principaux foyers de tension en mer de Chine méridionale. L'archipel intéresse, outre la Chine, le Vietnam, Taiwan, la Malaisie, les Philippines et le sultanat de Brunei. La Chine a mis en place un derrick pétrolier géant dans des eaux déjà revendiquées par le Vietnam. Itu Aba, aussi appel Tai Ping, est la seule île des Spratleys suffisamment grande pour abriter un port, actuellement en construction. Taiwan a déclaré par le passé que le port, dont les travaux devraient s'achever fin 2015, permettrait à des frégates et à des vedettes des garde-côtes de mouiller dans ses bassins. Des responsables des gardes-côtes taiwanais, qui administrent Itu Aba, et du ministère de la Défense taiwanais, qui cantonne là-bas des militaires, ont évoqué la possibilité de stationner en permanence des navires de guerre dans ce port. "Nous envisageons cette possibilité", a dit Chen Yeong-kang, chef de la marine taiwanaise, en reconnaissant que "C'est un sujet très délicat". "L'objectif d'une telle décision serait de proclamer la souveraineté de la République de Chine (NDLR Taiwan) et d'affirmer sa capacité à défendre notre territoire dans le secteur de l'île de Tai Ping", a dit pour sa part Shih Yi-che, un des responsables des gardes-côtes. (Michael Gold; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant