Tablettes: Apple vise le haut de gamme sur un marché qui s'essouffle

le
0
Tablettes: Apple vise le haut de gamme sur un marché qui s'essouffle
Tablettes: Apple vise le haut de gamme sur un marché qui s'essouffle

Apple s'apprête jeudi à rafraîchir sa gamme d'iPad, avec de nouveaux modèles qui devraient confirmer son positionnement haut de gamme mais ne suffiront probablement pas à relancer la croissance qui s'essouffle sur le marché mondial des tablettes.La présentation est prévue à partir de 17H00 GMT sur le campus du groupe informatique américain à Cupertino en Californie.Selon les analystes, elle devrait être plus discrète qu'un autre événement très médiatisé le mois dernier consacré à une série de nouveautés dont une montre connectée, le premier nouveau type de produit d'Apple depuis 2010, qui sera commercialisée l'an prochain.Ils anticipent de nouveaux iPad aux fonctionnalités améliorées, avec notamment l'intégration du lecteur d'empreintes digitales présent depuis l'an dernier sur l'iPhone et du nouveau service de paiements mobiles Apple Pay.Des sites internet spécialisés relèvent que la présentation devrait intervenir au lendemain du lancement par Google d'une nouvelle tablette de sa gamme Nexus, fonctionnant avec son système d'exploitation Android et fabriquée par le groupe taïwanais HTC.Android, conçu par Google mais utilisé par une série de fabricants dans le monde à commencer par le numéro un mondial Samsung, s'octroie désormais la part du lion sur le marché mondial des tablettes.D'après les dernières estimations du cabinet Strategy Analytics, le logiciel faisait fonctionner 75% des tablettes vendues dans le monde au deuxième trimestre, contre 20% pour l'iOS d'Apple et son iPad, et 5% pour Windows (Microsoft).- Apple trop cher ? -Pour Mikako Kitagawa, analyste de la société de recherche Gartner, l'une des raisons du succès d'Android est l'omniprésence des tablettes moins chères qu'il fait fonctionner.En revanche, "Apple s'adresse à un marché limité, parce que les produits Apple, en général, ne sont pas pour tout le monde" du fait de leurs prix élevés, relève Mme Kitagawa, qui n'attend pas de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant