Tabac : un rapport prône des mesures choc

le
4
INFOGRAPHIE - Le député UMP Yves Bur a remis hier au ministre de la Santé un rapport dont l'objectif est de diviser par deux, d'ici à 2025, la consommation de cigarettes. Avec une vidéo BFMTV

Contre la consommation de tabac, le député UMP Yves Bur, qui remettait hier son rapport au ministre de la Santé, Xavier Bertrand, n'y va pas par quatre chemins. Très critique sur la politique de lutte contre le tabagisme menée par le gouvernement ces dernières années, il préconise la mise en place de mesures drastiques, dont l'objectif est de diviser par deux la consommation d'ici à 2025.

Alors que le nombre de fumeurs réguliers est reparti à la hausse depuis 2007, à 29% en 2010, le député constate que cette pratique a un coût très élevé pour les finances publiques: les taxes rapportent chaque année autour de 11 milliards d'euros à l'Etat, mais les dépenses de soins occasionnées par cette consommation s'élèveraient quant à elles à 18 milliards d'euros par an, selon le député. Le différentiel, à 7 milliards d'euros, représente la moitié du déficit de la sécurité sociale en 2012.

Yves Bur préconise en premier lieu une augmentation annuelle des prix du tabac de 10% par an, contre 6% actuellement. Le taux actuel serait insuffisant à faire baisser la consommation. «Les deux augmentations successives de prix de novembre 2009 et 2010 n'ont eu pour effet que de stabiliser les ventes, favorisant au passage la progression du tabac à rouler», note en effet l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) dans son bilan annuel. Une augmentation de 10%, en revanche, ferait réduirait la consommation de 2,5% à 5%. D'ici trois à quatre ans, le rapport préconise donc un prix minimum de 7,50 euros par paquet.

Interdiction de fumer sur la plage

La fiscalité des produits du tabac devrait aussi être revue. Yves Bur, qui déplore que «l'industrie du tabac soit la seule à ne pas payer pour les dégâts qu'elle génère», propose d'instaurer une taxe sur le chiffre d'affaires des fabricants. Mais les cigarettiers ne sont pas les seuls à en prendre pour leur grade. Le rapport pointe du doigt l'«ingérence» de ces lobbies dans les décisions gouvernementales, déplorant que les fabricants, «toujours en quête de légitimité, invitent membres de cabinets ministériels et parlementaires à des premières de films et autres manifestations».

D'autres recommandations avancées devraient davantage faire tiquer les fumeurs: outre l'instauration d'un paquet «neutre», sans logo de marque mais comportant une photo choc, le rapport souhaite interdire la consommation de cigarettes sur les plages, dans les jardins publics ou encore dans les véhicules si un enfant s'y trouve. Autant de mesures qui doivent, selon le député, «s'inscrire sur la durée de deux quinquennats». Vidéo BFM. Désolé, cette vidéo n'est pas disponible sur votre appareil.brightcove.createExperiences();

LIRE AUSSI:

» Nouvelles hausses du prix des cigarettes en vue

» La hausse du prix du tabac ne pèse pas sur la consommation

» L'interdiction de fumer dans les lieux publics est efficace

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4661438 le vendredi 2 mar 2012 à 17:22

    pas de problème pour payer mais alors nous voulons acheter nos cigarettes hors taxes puisqu'elles représentent 80% du prix du paquet !! logique non ?

  • M4748412 le vendredi 2 mar 2012 à 14:20

    Bonne idée: y'a pas de raison que les non fumeurs payent les maladies des fumeurs. Tu fumes, t'assumes. Et si on pouvait enfin filer des amendes à ceux qui fument là où c'est interdit, on aura fait un grand pas pour la santé.

  • M4189758 le vendredi 2 mar 2012 à 11:44

    JPi - Comme pour les conducteurs qui devront avoir un éthylotest en voiture (pourquoi pas un gendarme) les fumeurs devraient avoir un cancéromètre dans leur paquet de tabac. Et et aussi une taxe tabac pour soigner leur futur cancer. Une nouvelle taxe récupérant les 18 Mrds de soins moins 11 Mrds de bénéfices de l'état soit 7 Mrds à répartir sur le nombre de paquets vendus en France.

  • M2141043 le vendredi 2 mar 2012 à 11:44

    n'importe quoi...je vois pas comment on peut dresser une corrélation aussi précise entre tabagisme et déficit sécu...par contre le prix des médicaments 100% + chers en France que chez nos voisins européens...chut !!!!! laissons les "copains" des labos gagner tranquille...