Tabac : nouveau bras de fer sur la loi Évin

le
0
Les députés de la commission des affaires culturelles veulent exclure les ?uvres artistiques du champ d'application du texte sur l'interdiction de la publicité pour la cigarette.

Ils veulent sauver la pipe de Jacques Tati, le mégot de Jean-Paul Sartre et la Gitane de Serge Gainsbourg. Au nom de la liberté d'expression et de création artistique, les députés de la commission des affaires culturelles s'apprêtaient à défendre, mercredi dans la soirée, une proposition de loi visant à assouplir la loi Évin sur l'interdiction de la publicité pour la cigarette. Mais leur projet indigne les associations antitabac. Ces derniers jours, médecins et experts en santé publique ont donc engagé un bras de fer pour contrer «une manipulation de l'opinion publique» qui vise, selon eux, à «ouvrir une brèche» dans la législation française au bénéfice de l'industrie du tabac. «Sous des couverts très louables, ce texte est une manière détournée de faire la promotion du tabac», juge également la secrétaire d'État à la Santé, Nora Berra, qui s'oppose au vote du texte.

Déposée par le député PS Didier Mathus, la proposition prétend lutter contre ce

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant