Tabac: les ventes du 1er semestre en hausse de 1% par rapport à l'an dernier

le
0
Le nombre de cigarettes livrées aux buralistes a augmenté en 2015 par rapport à 2014. (f-f-f-f /shutterstock.com)
Le nombre de cigarettes livrées aux buralistes a augmenté en 2015 par rapport à 2014. (f-f-f-f /shutterstock.com)

(AFP) - Les ventes de tabac ont augmenté de 1% au premier semestre 2015 par rapport à la même période de l'année dernière et de 0,3% pour les seules cigarettes, selon les derniers chiffres de Logista France, qui fournit la quasi-totalité des buralistes français.

Dans un article paru jeudi, Le Parisien avait fait état d'une hausse de 7% des ventes de cigarettes entre mars 2014 et mars 2015 et de 12% pour le tabac à rouler, citant le tableau de bord mensuel de l'Observatoire français des drogues et toxicomanies (OFDT).

L'OFDT a publié par la suite un communiqué rappelant que ses chiffres sont ceux des ventes des grossistes auprès des détaillants (buralistes) et non de la consommation finale. Il souligne également que le mois de mars 2015 comporte un jour ouvré de plus que celui de mars 2014, et que cette différence "explique plus de la moitié de la progression des ventes globales de tabac au cours de ce mois". Par ailleurs, la hausse de 7% du mois de mars succède à une baisse de 2,8% en cumul pour janvier et février.

Du côté des fabricants de tabac, on souligne "ne jamais commenter au mois le mois les variations car elles peuvent être significatives" et ne correspondent pas à la consommation réelle qui, elle, ne varie pas autant. 

"Le mois de mai est traditionnellement faible en livraisons car il y a beaucoup de ponts", a déclaré à l'AFP Eric Sensi-Minautier, directeur des relations institutionnelles de la Seita, filiale française d'Imperial Tobacco.

"En janvier 2014, il y a eu des grèves assez dures chez Logista et il y a eu peu de livraisons chez les buralistes. Il y a eu un effet de rattrapage très fort en février parce qu'ils étaient en rupture de stock et ils ont tellement commandé en février qu'ils ont sous-commandé en mars", a-t-il ajouté.

Entre janvier et juin, 22.364 milliards de cigarettes ont été livrées aux buralistes dans l'Hexagone selon Logista, contre 22.297 l'année dernière, soit une augmentation de 0,3%. 

Ce sont les ventes de tabac à rouler et à tuber qui ont le plus augmenté avec 4.498 milliards d'unités cette année au premier semestre contre 4.262 l'année dernière, soit une augmentation de 5,53% en volume. 

Si l'on prend en compte le total des ventes de tabac, elles s'établissent à 27.663 milliards d'unités, contre 27.381 l'an dernier sur les six premiers mois, soit une hausse de 1%. 

Dans un communiqué, la Confédération des buralistes a contesté de son côté une hausse des ventes de cigarettes, soulignant qu'au contraire, "les derniers chiffres montrent une baisse du marché officiel du tabac sur les 12 derniers mois (à fin juin 2015) de 1,8% en volume et de 0,1% en valeur, comparés aux 12 derniers mois précédents". 

Elle ajoute que le marché parallèle ne cesse, lui, d'augmenter, citant le chiffre de 26,3% de la consommation nationale établi par KPMG, une étude réalisée à la demande des quatre grands industriels du tabac.

La commission des affaires sociales du Sénat examinera à partir du 22 juillet les dispositions du plan de lutte contre le tabagisme du projet de loi Santé. Le texte sera inscrit en séance publique en septembre.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant