Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • unknown9 le mercredi 10 fév 2016 à 17:15

    au Luxembourg c'est entre 4€ et 5,5€ le paquet de 20 mais les ventes baissent aussi... sauf que les ventes de tabac "tubes" pour les fabriquer soi-même explosent ! c'est sur qu'à 9€ les 140g (soit 7 paquets) on aime bien

  • jean.coq le mercredi 10 fév 2016 à 17:05

    Rendez-vous compte, la Cours des Comptes, rend des comptes !!!

  • jean.coq le mercredi 10 fév 2016 à 17:03

    La vente des cigarettes rapporte `l'Etat plus en 2015 qu'en 2000. Le graphique est éloquent. Mais l'Etat veut toujours plus. Le cancer ? Une excuse. PS Je ne fume pas.

  • faites_c le mercredi 10 fév 2016 à 16:58

    Magnifique graphique simpliste puisque ne prenant en compte que les ventes officielles en boutique estampillées Etat Français (Qui des ventes transfrontalières et de la contrebande?) mais c'est quoi le rapport avec le titre "la Cour des comptes demande à agir sur le prix du tabac"? Si la Cour des comptes s'occupait exclusivement des comptes cela ferait des vacances à tout le monde!

  • lorant21 le mercredi 10 fév 2016 à 16:57

    Il faut une décision européenne..

  • COOLDY11 le mercredi 10 fév 2016 à 16:55

    " On perd des taxes et on garde les cancers." M64.... il faudrait proposer la déchéance de nationalité pour les fumeurs (si c'est mis en place, promis demain j'arrête de fumer)

  • M6437502 le mercredi 10 fév 2016 à 16:42

    Feraient mieux de parler de la contrebande. et du marché transfrontière légal.Car si la consommation officielle est touchée par les prix,cela n'empêche pas la consommation totale d'augmenter. On perd des taxes et on garde les cancers.

  • COOLDY11 le mercredi 10 fév 2016 à 16:40

    Je ne vois pas l'intérêt de comparer les ventes au prix si on ne tient pas compte du marché parallèle. Apparemment ce n'est pas la stabilisation des prix qui fait que les ventes stagnent ( voire augmente il me semble ces derniers temps) mais la baisse des ventes dans le marché parallèle