Tabac : l'arme secrète de Marlboro pour préserver ses bénéfices

le
5
Tabac : l'arme secrète de Marlboro pour préserver ses bénéfices
Tabac : l'arme secrète de Marlboro pour préserver ses bénéfices

Dur à croire, mais Philip Morris rêve d'un monde sans fumée. Bien sûr, il y a une explication. C'est parce que la multinationale du tabac, propriétaire de Marlboro, a mis au point un nouveau produit : Iqos. Le chaînon manquant entre la bonne vieille clope et la cigarette électronique. Iqos ressemble quelque peu à une vapoteuse, avec cette grosse différence que, là où la cigarette électronique chauffe un liquide, Iqos chauffe du tabac. Avantages : pas de fumée, pas de cendres ni d'odeurs. En revanche, pour ce qui est d'un impact moins nocif sur la santé, tout reste à prouver.

 

Selon le journal «le Figaro», le produit devrait arriver chez les buralistes parisiens à la fin du printemps ou au début de l'été. D'autres villes devraient suivre -- le nom de Nice a notamment été évoqué -- mais il n'y a aucune certitude pour l'instant... Coût de l'appareil Iqos : environ 70 ¤, à quoi il faut ajouter 7 ¤ pour 20 doses de tabac. Une révolution ? Philip Morris assure que oui, se plaisant à croire qu'il a trouvé -- en investissant plusieurs milliards d'euros ! -- la parade à son déclin annoncé, lié au recul du marché mondial de la cigarette traditionnelle, de l'ordre de 2 à 3 % par an.

 

Ainsi, selon les douanes françaises, de 2000 à 2016, le nombre de cigarettes des marques les plus vendues a été pratiquement divisé par deux en France. Dans le même temps, le prix du paquet a doublé et la cigarette électronique a fait une percée. En France, on compte 14 millions de fumeurs, soit 28 % de la population adulte et 2,4 millions de vapoteurs, soit environ 5 % de la population.

 

 

 

 

«Une supercherie» pour la concurrence

Pour Morgan Cauvin, directeur corporate de Seita, filiale française d'Imperial Tobacco : «Le tabac chauffé est une supercherie, c'est un produit du tabac comme les autres. Contrairement à l'e-cigarette, dont la moindre nocivité est prouvée par de nombreuses études, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • sidelcr1 il y a 8 mois

    Aucune critique sur l'alcool ? ça me dérange plus que le tabac .

  • guerber3 il y a 8 mois

    Marlboro : le fric d' abord, la santé humaine est le dernier de leurs soucis. On est quand même 7 milliards , c' est trop...!

  • guyguy16 il y a 8 mois

    Un fumeur meurt tôt et ce qui coûte le plus à la sécu,ce sont les dernières années...............Faites votre choix!

  • Pathor il y a 8 mois

    oui, mais en France celui qui s'empoisonne tôt ou tard coûtera cher à la sécu qui elle est financée par l'ensemble de contribuables...

  • heimdal il y a 8 mois

    dans la mesure ou les nuisances n'existent plus pour l'entourage ,c'est bien un progrès quoique puissent en dire ses détracteurs .Un seul s'empoisonne sans en faire profiter les autres .