Tabac : haro contre le commerce illicite

le
1
© British American Tobacco
© British American Tobacco

(lerevenu.com) - «Le commerce illicite de tabac constitue une menace mondiale qui prive chaque année les États membres de plus de 10 milliards d'euros de recettes correspondant aux droits et taxes non acquittés», explique Bruxelles. Non seulement cette pratique touche de plein fouet les recettes nationales, mais le commerce illicite favorise, en outre, l'économie parallèle puisqu'il est presque exclusivement le fait de groupes criminels organisés qui exercent des activités transfrontières.

Ce commerce compromet aussi les initiatives en matière de santé destinées à décourager la consommation de produits du tabac, ainsi que les activités commerciales légales, ajoute la Commission, étant donné que la plupart des produits illicites ne sont pas fabriqués conformément aux règles de l'Union.

«Il est nécessaire de mettre un terme aux activités illégales des sombres criminels qui stimulent l'économie parallèle, a déclaré Algirdas ?emeta, commissaire chargé de la fiscalité, de l'union douanière, de l'audit et de la lutte antifraude. Le train de mesures adopté aujourd'hui [?] nous permettra de mieux protéger le trésor public, la santé de nos citoyens et les entreprises respectueuses de la loi.»

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • lemeri38 le vendredi 7 juin 2013 à 08:05

    entre le mec qui vend un paquet sous le manteau et l'état qui prend 70% de taxes qui est le criminel ? il serait temps de se poser les bonnes questions ...