Tabac : Cazeneuve confirme la hausse de 20 centimes pour le paquet de cigarettes

le
2
Tabac : Cazeneuve confirme la hausse de 20 centimes pour le paquet de cigarettes
Tabac : Cazeneuve confirme la hausse de 20 centimes pour le paquet de cigarettes

C'est une confirmation. Bernard Cazeneuve, le ministre du Budget a annoncé ce jeudi l'augmentation de 20 centimes de tous les paquets de cigarettes et de 50 centimes pour le tabac à rouler. Il s'agit de la troisième hausse de prix en 15 mois, après une augmentation de 40 centimes en octobre 2012, puis de 20 centimes en juillet dernier. Désormais, le prix du paquet le moins cher sera à 6,50 euros et celui du plus cher, pour la marque la plus vendue Marlboro à 7 euros.

«J'homologue les prix du tabac après que les industriels les ont déterminés et au mois de janvier ça sera 20 centimes pour les cigarettes et 50 centimes pour le tabac à rouler qui est un tabac utilisé par les jeunes», a-t-il expliqué sur France 2.

Pour justifier cette hausse qui interviendra le 6 janvier, Bernard Cazeneuve a répété que l'objectif du gouvernement: «il y a la volonté qu'il n'y ait pas de hausses massives et puis subitement plus rien. Il faut que les prix du tabac augmentent régulièrement pour que la consommation diminue, c'est un objectif de santé publique que Marisol Touraine et moi paratgeons», a-t-il précisé. Selon lui, les résultats sont là avec une consommation en baisse de 8% en 2012.

Reste que le gouvernement avait initialement demandé aux industriels d'augmenter les prix de 40 centimes mais les buralistes et les cigarretiers avaient fait de la résistance. «S'il doit y avoir une hausse du prix du tabac, il faut qu'elle corresponde à la réalité de la hausse de la TVA. Nous sommes conscients que l'effort doit être partagé, mais il doit être équitable, avait Pascal Montredon, le patron des buralistes en faisant valoir une baisse du marché de 9 % en volume depuis janvier et la recrudescence des achats dans les réseaux parallèles.

Cette hausse limitée aura aussi une conséquence financière: Les recettes fiscales sur le tabac (droits et TVA) de 15 milliards d'euros en 2013, devrait subir un manque à gagner de 300 millions d'euros ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • MILAV le jeudi 12 déc 2013 à 10:42

    cela va renforcer l'achat aux frontières, maintenant que l'europe à augmenté le nombre de paquets, l'état va y perdre encore plus, bravo mr Caseneuve je le croyais plus malin que cela, il me déçoit comme tous les pantins de ce gouvernement.

  • DADA40 le jeudi 12 déc 2013 à 10:14

    Pendant des années on nous a dit que seule une hausse massive du prix avait un impact sur la consommation : effet de choc. L'article dit le contraire : les petites hausses moins douloureuses seraient plus efficaces? J'en doute fort.