Tabac à rouler : « A la fac, on ne voit plus que ça »

le , mis à jour à 07:51
1
Tabac à rouler : « A la fac, on ne voit plus que ça »
Tabac à rouler : « A la fac, on ne voit plus que ça »

Le geste est sûr et mécanique. Ils sortent la feuille, disposent le tabac uniformément à l'intérieur, posent le filtre (mais pas toujours) et roulent ce qui deviendra, au terme de ce processus, une cigarette. « C'est une question d'habitude, je n'y fais même plus attention », explique Matthieu en humidifiant sa clope. Cela fait maintenant trois ans que l'étudiant en histoire de 22 ans utilise du tabac à rouler. « Pour une raison financière tout simplement. Avec un pot de 30 g, je fais entre 40 et 60 cigarettes. Pour le même prix, avec un paquet classique, je n'en ai que 20. Alors le calcul est vite fait. » Matthieu a commencé à fumer à l'âge de 15 ans. A l'époque, l'adolescent grillait « des cigarettes classiques » qu'il « taxait » aux autres. « A la fac, aujourd'hui, du tabac à rouler, on ne voit plus que ça. Et lorsque l'un d'entre nous a un paquet, il n'est pas rare d'entendre : Tu veux une vraie clope ?, comme si c'était un produit rare et luxueux », rigole le jeune homme, avec sa tige au bec. « En plus, c'est moins nocif, non ? », avance Sofia, 19 ans, elle aussi étudiante et adepte du tabac à rouler. Avec ses amies, elle a même créé une « petite cagnotte » pour acheter du tabac qu'elles se partagent ensuite. Mais non, ce n'est pas moins dangereux. Au contraire. Fumer 20 cigarettes roulées correspond environ à une trentaine de cigarettes toutes faites. « Le tabac à rouler correspond à une quantité plus importante de goudron, de monoxyde de carbone et de nicotine par rapport à un même nombre de cigarettes industrialisées, souligne Tabac Info service. La différence est liée à la qualité du produit, moins bonne pour celui vendu en vrac. Le tabac à rouler est moins tassé et on doit donc inhaler plus fort et plus profondément pour l'embraser.  »

 

Des trentenaires ont aussi repris cette habitude oubliée. A l'image de Pierre, 34 ans, qui s'y est remis il y a un an pour faire des ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a 4 mois

    1 cigarette roulée = 2 cigarettes normales en toxicité....et en plus c'est moins cher. Si l'Etat était cohérent ce devrait être l'interdiction de vente et de consommation du tabac...mais ça rapporte trop. signé : un ex gros fumeur.