"T'en connais beaucoup, toi, des Lyonnais fans de l'OL ?"

le
0
"T'en connais beaucoup, toi, des Lyonnais fans de l'OL ?"
"T'en connais beaucoup, toi, des Lyonnais fans de l'OL ?"

Elle est bien loin l'époque des premières vidéos balancées par Oster Lapwass et Kacem Wapalek sur Youtube. Depuis, L'Animalerie a bien évoluée, et accueille en son sein deux des meilleurs rappeurs de France : Lúcio Bukowksi et Anton Serra. Nous les avons rencontrés à l'occasion de la sortie de leur nouvel album, La Plume et le Brise-Glace. Voilà comment on plie le rap jeu en quelques questions.

Depuis combien de temps vous connaissez-vous ? Lucio Bukowksi : Oula... Alors moi, ça fait depuis 2009. Mais vous vous connaissiez déjà un peu avant, hein ?
Anton Serra : Moi, j'ai rencontré Oster Lapwass en 2003. Et Lucio a rejoint l'équipe en 2009, oui. C'est un des derniers arrivés dans L'Animalerie.
L.B. : Oui, je suis arrivé à peu près en même temps que Nadir, on est dans les derniers. Je suis même arrivé après lui, il me semble.
Et depuis combien de temps vous rappez ? L.B. : (Il hésite).
A.S. : Depuis 15 ans, tu dis dans un texte. J'rappe depuis 15 ans, donc rien à foutre des têtes de nerds ! C'est toi qui l'dis ! Faut suivre, hein !
L.B. : Ouais, c'est ça, depuis la fin du collège. 1998 en gros.
A.S. : Et bien moi, ça doit faire depuis 1996 au moins. Enfin tu sais, au début, tu rappouilles, en fait.
Justement, comment on commence à rapper ? A.S. : Moi pour ma part, c'est venu avec le graffiti, le tag, en squattant dans les parcs. Avoir même plus de piles pour son poste, faire le beat box... Enfin tu vois, c'est venu vraiment pour pallier un manque de musique. J'en avais besoin.
L.B. : Moi, ça m'est venu par l'écriture. Assez jeune, j'écrivais des poèmes, des conneries, des nouvelles. En même temps, j'avais cette culture rap à côté. Et puis un beau matin, je me suis dit que j'allais écrire un texte de rap. Et puis un deuxième, et puis un troisième. C'est la musique qui m'entourait. Moi, je viens de Saint-Priest, c'est ce qu'écoutaient les gens autour, dans mon quartier. Un texte après l'autre. Après, ce qui m'intéressait avant tout, c'était l'écriture. J'ai pas rappé jusqu'à très tard. Rapper, enregistrer des trucs dans un micro, ça m'est plus venu en 2003/2004. Mais j'écrivais des textes avant ça.
Cet album, La Plume et le Brise-Glace, c'est une nouvelle collaboration entre deux artistes qui travaillent souvent ensemble au sein de L'Animalerie, non ? L.B. : Des morceaux ensemble, on a dû en faire plus de vingt. Et y en aura encore beaucoup d'autres. Mais tu vois, on ne s'est pas dit : "Viens, on fait du rap ensemble". On le fait parce qu'il y…









Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant