Szarzewski arrête lui aussi sa carrière internationale

le
0
Szarzewski arrête lui aussi sa carrière internationale
Szarzewski arrête lui aussi sa carrière internationale

Après Frédéric Michalak, Pascal Papé, Nicolas Mas et, plus récemment, Thierry Dusautoir, Dimitri Szarzewski a annoncé, mercredi, qu'il mettait un terme à sa carrière internationale. Souvent numéro 2 des numéros 2 en Bleu, le capitaine du Racing 92 aux 83 sélections aura disputé trois Coupes du monde.

A son tour, Dimitri Szarzewski a décidé de mettre un terme à sa carrière internationale. A bientôt 33 ans (en janvier) et après 83 sélections, le talonneur du Racing 92 a officialisé, mercredi, son choix de tourner le dos à la sélection suite à la Coupe du monde, qui a vu les Bleus tomber de très haut face à la Nouvelle-Zélande (13-62) en quarts de finale, le 16 octobre à Cardiff. Après Frédéric Michalak, Pascal Papé, Nicolas Mas et le capitaine Thierry Dusautoir, qui ont fait leurs annonces soit juste après le Mondial, soit très récemment, le 962eme international tricolore ferme le chapitre XV de France de sa carrière, lui qui reste sous contrat avec le club francilien jusqu’en 2019, après avoir prolongé son engagement pour cinq saisons en 2014. Une carrière internationale qui a débuté en juillet 2004 à l’occasion d’un test-match remporté contre le Canada. Mais celui qui n’avait que 21 ans à l’époque et brillait sous le maillot de Béziers, qui allait être rapidement repéré par le Stade Français, restait somme toute logiquement dans l’ombre du géant qu’était William Servat.

Trop souvent dans l’ombre

Le natif de Narbonne aura dû attendre un an avant sa première titularisation lors d’un match en Australie. Dès lors, il sera très souvent appelé par les différents sélectionneurs Bernard Laporte, Marc Lièvremont et Philippe Saint-André. Mais s’il a été des grands moments comme des plus tristes défaites, avec trois Tournois des VI Nations et une finale de Coupe du monde en 2011, il n’aura que trop rarement été vu comme un potentiel titulaire au poste de talonneur. Le capitaine du Racing 92, chargé de porter le brassard en sélection le 14 août dernier à Twickenham, a toujours eu une rude concurrence face à lui avec William Servat jusqu’au Mondial 2011 puis a assisté à la montée en puissance de Guilhem Guirado, qui pourrait être appelé à prendre le capitanat des Bleus. En plus de onze ans de carrière internationale, Dimitri Szarzewski aura donc porté à 83 reprises le maillot du XV de France, pour sept essais inscrits et trois Coupes du monde disputées en 2007, 2011 et 2015. Un joueur qui aura été un maillon fort du XV de France durant ces onze années et qui cède la place à une nouvelle génération.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant