Syrie : Washington promet la « transparence » sur les victimes civiles, l'opposition demande l'arrêt des frappes

le
0
Le ministre américain de la défense Ashton Carter à l'issue d'une réunion des ministres de la défense de la coalition anti-EI, en banlieue de Washington, mercredi 20 juillet.
Le ministre américain de la défense Ashton Carter à l'issue d'une réunion des ministres de la défense de la coalition anti-EI, en banlieue de Washington, mercredi 20 juillet.

La coalition anti-Etat islamique est accusée d’avoir causé des dizaines de morts mardi dans une frappe près de Manbij, dans le nord syrien

Le ministre américain de la défense Ashton Carter a promis, mercredi 20 juillet, la « transparence » sur les victimes civiles des bombardements de la coalition anti-Etat islamique en Syrie. Plusieurs dizaines de villageois des environs de Manbij, une ville de 50 000 habitants tenue par l’organisation djihadiste, à 100 km au nord-est d’Alep, ont péri dans des bombardements aériens dans la nuit du 18 au 19 juillet.

Le principal groupe d’opposition syrien a appelé la coalition menée par les Etats-Unis à suspendre ses frappes. « Le président [de l’opposition syrienne], Anas Al-Abdé, a envoyé une lettre urgente aux chefs de la diplomatie des pays membres de la coalition anti-EI après les massacres horribles près de Manbij dans le nord-est d’Alep par des avions de la coalition », selon un communiqué. Il a « demandé la suspension immédiate des opérations militaires de la coalition en Syrie afin de permettre une enquête approfondie », poursuit le texte.

« Nous allons enquêter » sur ces accusations et « nous serons transparents là-dessus », a assuré M. Carter devant la presse, à l’issue d’une réunion des ministres de la défense de la coalition sur la base aérienne d’Andrews, en banlieue de Washington. « Nous continuerons à faire tout ce que nous pourrons pour protéger les civils » pendant les bombardements, a-t-il ajouté.

La coalition arabo-kurde des Forces démocratiques syriennes (FDS) soutenue par la coalition anti-EI en Syrie mène depuis le 31 mai une bataille cruciale et diff...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant