Syrie: Washington dément Poutine sur une prétendue proposition US

le
0
    WASHINGTON, 17 juin (Reuters) - L'administration Obama n'a 
pas avancé la moindre proposition visant à intégrer des membres 
de l'opposition syrienne dans le gouvernement de Bachar al Assad 
dans le cadre de la recherche d'un règlement au conflit syrien, 
a affirmé vendredi un responsable américain. 
    Cette mise au point en forme de démenti fait suite à des 
propos tenus plus tôt dans la journée à Saint-Pétersbourg par 
Vladimir Poutine. "La proposition américaine est totalement 
acceptable. Nous devons réfléchir aux possibilités d'incorporer 
des représentants de l'opposition dans les structures actives du 
pouvoir", a déclaré le président russe. 
    S'exprimant sous couvert d'anonymat, un responsable de 
l'administration américaine a démenti: "Il n'y a pas de 
proposition de ce genre", a-t-il dit, avant de renvoyer à la 
Déclaration de Genève, adoptée en 2012, qui appelle à la 
formation d'un "organe de gouvernement transitoire" doté des 
pleins pouvoirs exécutifs "formé sur la base du consentement 
mutuel". 
    Pour Washington, cela signifie qu'Assad ne pourrait pas 
faire partie d'une éventuelle transition attendu que 
l'opposition n'acceptera jamais son maintien au pouvoir. 
 
 (Arshad Mohammed; Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant