Syrie-USA et Russie veulent un mécanisme pour superviser la trêve

le
0
    WASHINGTON, 1er mars (Reuters) - Le secrétaire d'Etat 
américain a déclaré mardi s'être entendu avec son homologue 
russe pour ne pas se débattre en public des violations du 
cessez-le-feu en Syrie afin de se concentrer sur la recherche 
d'un mécanisme permettant de s'assurer que les frappes aériennes 
visent uniquement les groupes djihadistes. 
    Lors d'une conférence de presse à Washington au côté du chef 
de la diplomatie allemande, Frank-Walter Steinmeier, John Kerry 
a indiqué qu'il avait convenu avec Sergueï Lavrov de ne pas 
"argumenter en public" des informations faisant état de 
violations de la trêve par les deux camps. 
    Les équipes chargées de superviser le cessez-le-feu à Genève 
et Amman vont se pencher sur ces informations, a-t-il assuré. 
"Nous allons examiner chacune de ces violations présumées et 
travailler encore plus à la mise en place d'un mécanisme qui 
nous permettra de garantir que les missions visent effectivement 
le Front al Nosra et l'Etat islamique", a-t-il dit. 
    Les deux groupes djihadistes sont exclus du champ 
d'application de la trêve conclue sous l'égide de Moscou et 
Washington, entrée en vigueur vendredi à minuit et dont l'Onu a 
estimé lundi qu'elle était globalement respectée.   
     
 
 (Idrees Ali; Tangi Salaün pour le service français) 
 )
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant