Syrie : une semaine décisive

le
0
Syrie : une semaine décisive
Syrie : une semaine décisive

Après l'utilisation supposée de gaz toxique par le régime de Bachar al-Assad, l'avenir de la Syrie est suspendu aux décisions des puissances occidentales cette semaine. Dans l'attente du vote du Congrès américain, jeudi ou vendredi, et des conclusions du rapport de l'ONU, l'intervention militaire alimente un débat mondial.

Le président François Hollande, qui a promis de s'adresser aux Français dès qu'il aura pris une décision sur une éventuelle intervention militaire, n'a pas fermé la porte à un vote du Parlement pour engager le pays.

Les révélations troublantes de Bild. Le quotidien allemand cite une source du BND, les services secrets allemands, qui affirme qu'une conversation entre haut gradés de l'armée syrienne aurait été interceptée. Leurs conclusions : Bachar al-Assad n'aurait pas donné l'ordre de l'attaque chimique du 21 août sur un faubourg de Damas. Il ne l'aurait jamais approuvé personnellement, comme habituellement pour des manoeuvres militaires d'une telle envergure.

De hauts gradés de l'armée syrienne «réclament régulièrement depuis environ quatre mois des attaques chimiques (mais) ces demandes ont été toujours refusées et l'attaque du 21 août n'a vraisemblablement pas été approuvée personnellement par Bachar al-Assad», écrit le Bild.

Le débat se poursuit en France. L'ancien Premier ministre UMP François Fillon a affirmé lors du «Grand rendez-vous» Europe 1 - LeMonde- i>TELE qu'il voterait contre une intervention militaire française, s'il n'y a «pas le moindre soutien des Nations unies». Le président du Nouveau Centre (NC), Hervé Morin, invité du «Grand entretien» sur RCJ, a de son côté jugé que la communauté internationale pouvait se passer d'un feu vert de l'ONU pour intervenir. La présidente du Front national Marine Le Pen s'est, elle, félicitée sur BFMTV du «recul» sur la Syrie de François Hollande, qui a annoncé vendredi qu'il souhaitait attendre le rapport de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant