Syrie-Une frappe de la coalition US aurait tué 52 civils

le
0

BEYROUTH, 2 mai (Reuters) - Le bilan d'un raid aérien mené vendredi dans la région d'Alep par la coalition formée par les Etats-Unis a atteint 52 morts, dont sept enfants, a annoncé samedi l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). L'organisation non-gouvernementale, qui dresse quotidiennement le bilan du conflit en s'appuyant sur un réseau local d'informateurs, explique que le raid de vendredi a touché par erreur des civils dans un village de la rive orientale de l'Euphrate près d'Alep, alors qu'il visait des cibles de groupes islamistes. Les victimes appartiennent à six familles différentes et 13 personnes au moins restent portées disparues, a-t-elle ajouté. En avril, 66 civils ont trouvé la mort dans les opérations de la coalition d'après le décompte de l'OSDH. Depuis le 23 septembre, date du début des frappes, celles-ci, pratiquement quotidiennes, ont fait 2.000 morts dans les rangs de l'Etat islamique (EI), selon le même décompte. Les Etats-Unis ont déclaré prendre au sérieux les informations faisant état de victimes civiles des frappes de la coalition et assurent que chacune d'elle fait l'objet d'une enquête. (Mariam Karouny, Jean-Philippe Lefief et Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant