Syrie : «Une bonne dizaine d'années pour détruire les armes chimiques»

le
0
INTERVIEW - Recenser puis détruire en Syrie des agents chimiques qui ne peuvent être transportés nécessitera beaucoup de temps et d'investissements de la communauté internationale, explique au Figaro Olivier Lepick, chercheur à la Fondation pour la recherche stratégique.

- Le Figaro: La proposition russe de placer sous contrôle international l'arsenal d'armes chimiques syrien est-elle réaliste?

- Olivier Lepick : Elle est particulièrement habile, et même diabolique, car elle a l'apparence du bon sens et de la bienveillance. La personne qui ne connaît pas le dossier peut penser que ce processus de destruction va être immédiat et qu'il est facile à mettre en œuvre. Rien n'est moins vrai: il est certes techniquement possible de contrôler et de détruire des agents chimiques, mais il faut au minimum une bonne dizaine d'années pour conduire un tel programme.

- Sait-on exactement de combien d'armes chim...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant