Syrie: «Un mini-État alaouite, l'ultime recours pour Assad »

le
0
INTERVIEW - Pour l'universitaire Fabrice Balanche, le clan Assad pourrait se replier dans son fief alaouite en cas de perte du pouvoir à Damas.

Fabrice Balanche: «Le régime en colère cherche à se venger.»
Fabrice Balanche: «Le régime en colère cherche à se venger.»

Fabrice Balanche: «Le régime en colère cherche à se venger.» Crédits photo : BALACHE

LE FIGARO. - La riposte du régime peut-elle réussir?

Fabrice BALANCHE. - Le régime en colère cherche à se venger. L'attentat de mercredi a perturbé ses plans. Les forces de sécurité venaient de lancer l'attaque sur les quartiers périphériques de Damas pour empêcher les rebelles de passer à l'offensive, comme ils prévoyaient de le faire pendant le ramadan, qui commence ce vendredi. Il faut bien comprendre la charge symbolique de ce mois. C'est une période où l'on peut galvaniser les gens au nom de l'islam. Le régime savait que de plus en plus d'armes parvenaient aux insurgés. Il devait reprendre l'offensive. Il cherche maintenant à repousser les rebelles dans les villages de la Ghouta, plus loin de Damas. Mais il n'arrivera pas à reprendre l'ensemble des quartiers périphériques. Il lui faut absolument conjurer la prédiction de l'émir du Qatar, qui avait promis de v

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant