Syrie-Un djihadiste de l'EI exécute sa mère-OSDH

le
0
    BEYROUTH, 8 janvier (Reuters) - Un membre de l'Etat 
islamique (EI) a exécuté sa mère en public à Rakka parce qu'elle 
l'avait encouragé à quitter l'organisation djihadiste, rapporte 
vendredi l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). 
    Âgée d'une quarantaine d'année, la femme avait averti son 
fils que la coalition conduite par les Etats-Unis anéantirait 
l'EI et incité à quitter la ville avec lui. 
    Dénoncée par le jeune homme, elle a été arrêtée et 
emprisonnée. 
    Citant des sources locales, l'OSDH, qui s'appuie sur un 
vaste réseau d'informateurs présents en Syrie, dit qu'il a 
exécuté sa mère mercredi devant des centaines de personnes près 
du bâtiment de la poste où elle travaillait. 
    Selon l'OSDH, l'EI a exécuté plus de 2.000 civils syriens 
depuis qu'il a annoncé la rétablissement d'un "califat" sur les 
territoires qu'il contrôle en Syrie et en Irak. Des centaines 
d'entre elles ont été exécutées pour avoir été accusées d'être 
homosexuelles, de pratiquer la magie ou d'être des apostats. 
 
 (Tom Perry,; Nicolas Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant