Syrie-Un camp de déplacés aurait été bombardé par l'armée

le
0

BEYROUTH, 29 octobre (Reuters) - Un hélicoptère de l'armée syrienne a largué deux barils d'explosif dans un camp de déplacés de la province d'Idlib, dans le nord du pays, a-t-on appris mercredi auprès de témoins. Une vidéo mise en ligne sur Youtube montre par ailleurs les corps calcinés et mutilés de femmes et d'enfants ainsi que des tentes en flammes. On peut y voir des occupants du camp se ruer vers les blessés pour leur porter secours. "C'est un massacre de réfugiés. Il faut que le monde voit ça. Ce sont des civils, des déplacés. Ils ont fuit les bombardements", dit-on en voix-off. Dans une autre vidéo tournée au camp d'Abédine, qui abrite des déplacés ayant fuit la province voisine d'Hama, un homme parle de 75 morts. L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), organisation proche de l'opposition qui suit l'évolution du conflit à l'aide d'un réseau d'informateurs, avance quant à lui un bilan de dix tués. La presse officielle syrienne n'a pas signalé l'événement. (Oliver Holmes avec Reuters TV, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant