Syrie-Un allié des FDS donne 48h à l'EI pour quitter Manbij

le
0
    BEYROUTH, 21 juillet (Reuters) - Un groupe rebelle syrien 
appuyé par les Etats-Unis dans sa lutte contre l'Etat islamique 
(EI) à Manbij, dans le nord de la Syrie, a annoncé jeudi donner 
48 heures à l'organisation djihadiste pour se retirer de la 
ville.  
    Dans un communiqué, le Conseil militaire de Manbij déclare 
que les combattants de l'EI pourraient quitter Manbij avec des 
armes légères et sans combattre.  
    Il ajoute que leur départ doit avoir lieu dans les 48 heures 
à venir et que "c'est la seule et dernière occasion de quitter 
la ville pour les éléments de Daech", utilisant l'acronyme arabe 
de l'EI.  
    Le Conseil militaire de Manbij est allié aux Forces 
démocratiques syriennes (FDS), une alliance de combattants 
kurdes et arabes soutenue par les Etats-Unis opposée à l'EI dans 
le nord de la Syrie et appuyée par les frappes aériennes de la 
coalition conduite par Washington. 
    Les FDS, qui contrôlent depuis le mois dernier la région 
entourant Manbij, ont pris ces dernières semaines des quartiers 
de l'ouest de la ville mais leur avancée s'est ralentie. 
    Des rebelles ont déclaré par ailleurs que plusieurs dizaines 
de civils avaient été tués cette semaine par des frappes 
aériennes de la coalition, dans la ville et au nord de celle-ci. 
La Coalition nationale syrienne (CNS) a demandé la suspension 
des frappes aériennes le temps de l'enquête sur ces allégations. 
  
 
 (Dominic Evans; Marc Angrand pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant