Syrie : trêve incertaine entre les forces turques et les milices kurdes

le , mis à jour à 23:10
0

La Turquie a-t-elle bien accepté une trêve de 48 heures avec les milices kurdes, comme l'affirment les États-Unis ce mardi ? Les forces turques, qui interviennent actuellement dans le nord de la Syrie et les milices kurdes sur place ont accepté d'arrêter les hostilités, selon John Thomas, le porte-parole du Centcom, le commandement militaire américain au Moyen-Orient.

 

Mais dans un communiqué publié en milieu de soirée, le ministère des Affaires étrangères turc n'a pas confirmé cette information, se contentant de redemander un retrait des milices kurdes qu'elle combat - au moins autant que les djihadistes du groupe Etat islamique -  depuis une semaine en Syrie.

 

« Notre allié, les États-Unis, nous a affirmé avant le début de l'opération pour chasser Daech de Minbej, que les éléments du PYD/YPG (ndlr: Parti de l'Union démocratique/Unités de protection du peuple) ne resteront pas à l'ouest de l'Euphrate et nous attendons que cet engagement soit respecté le plus tôt possible », a indiqué le ministère des Affaires étrangères.

 

Se concentrer sur la lutte contre l'EI

 

Pourtant, quelques heures plus tôt, le commandement militaire américain au Moyen-orient était formel :  « Ces dernières heures, nous avons reçu l'assurance que toutes les parties impliquées vont arrêter de se tirer dessus et se concentrer sur la menace du groupe État islamique » (EI), a indiqué plus tôt dans la journée le colonel John Thomas. Depuis le lancement la semaine dernière d'une opération militaire turque dans le nord de la Syrie, baptisée « Bouclier de l'Euphrate », les États-Unis cherchent à éviter un embrasement des combats entre les forces turques et les milices kurdes syriennes, deux de leurs alliés cruciaux dans le combat contre l'EI.

 

« Les Turcs et les Forces démocratiques syriennes (coalition arabo-kurde dominée par les milices kurdes) ont ouvert des canaux de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant