Syrie-"Toutes les options ouvertes" vis-à-vis de Moscou-Hollande

le
0
    BRUXELLES, 20 octobre (Reuters) - Toutes les options sont 
sur la table vis-à-vis de la Russie si une trêve n'est pas 
respectée à Alep, en Syrie, où l'aviation russe soutient des 
bombardements de l'armée syrienne contre la population, a 
déclaré jeudi François Hollande.   
    "Toutes les options sont ouvertes dès lors qu'il n'y aurait 
pas de trêve qui serait respectée et dès lors qu'il y aurait 
cette volonté d'écraser une ville, Alep, une ville martyre", a 
dit le président français en réponse à une question sur la 
possibilité de sanctions européennes contre Moscou. 
    A son arrivée au Conseil européen de Bruxelles, le chef de 
l'Etat a dit l'importance de "mettre toute la pression 
nécessaire pour que la trêve puisse être prolongée, que l'aide 
humanitaire puisse être acheminée auprès de cette population 
martyre et qu'ensuite une discussion politique puisse avoir lieu 
sur l'avenir de la Syrie".   
    François Hollande et Angela Merkel doivent rendre compte à 
leurs partenaires de leur rencontre de mercredi soir à Berlin 
avec le président russe Vladimir Poutine.   
    Lors de discussions qualifiées de difficiles, le président 
français et la chancelière ont exhorté leur collègue russe à 
prolonger la pause dans les bombardements aériens sur Alep. 
 
 (Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant