Syrie : sous la pression, Bachar el-Assad met fin au parti unique

le
0
La dictature syrienne autorise désormais les formations politiques autres que le parti Baas. Mais au même moment, les violences et les tueries se poursuivent

La Syrie va enfin pouvoir avoir plusieurs partis. En promulguant le décret qui légalise le multipartisme, le président Bachar el-Assad a accédé à l'une des demandes des Syriens qui manifestent depuis des mois pour réclamer plus de démocratie dans leur pays. Tenue par le parti Baas depuis 1963, dirigée par la famille el-Assad depuis 1971, la Syrie ne connaît pas les élections libres.

Le décret promulgué aujourd'hui établit les conditions de la création des partis qui pourront exister au côté du parti Baas, qui est officiellement «dirigeant de l'Etat et de la société».

Ces formations politiques devront respecter la déclaration universelle des droits de l'homme, ne pas être créées sur des bases tribales ou religieuses et ne pas être issues d'une organisation non-syrienne.De même, ils ne devront comporter aucune formation militaire ou paramilitaire, publique ou secrète et leurs principes, objectifs et sources de financement devront être clairement établis.

Grâce

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant