Syrie-Soixante morts en 3 jours de combats à Alep-OSDH

le
0
    BEYROUTH, 25 avril (Reuters) - Soixante personnes au moins 
ont été tuées en trois jours d'âpres combats à Alep, grande 
ville du nord-ouest de la Syrie, a rapporté lundi l'Observatoire 
syrien des droits de l'homme (OSDH, proche de l'opposition). 
    Sept enfants et dix femmes sont au nombre des morts causés 
par une série de frappes aériennes menées depuis vendredi par 
les forces du régime et dans des pilonnages déclenchés par les 
insurgés. Alep, qui était la ville la plus peuplée de Syrie 
avant qu'éclate le conflit, se partage aujourd'hui entre zones 
tenues par les insurgés et quartiers aux mains du régime du 
président Bachar al Assad. 
    La ville avait retrouvé un certain calme lundi, mais des 
obus étaient toujours tirés en direction des quartiers tenus par 
les forces gouvernementales, indique l'OSDH. 
    A partir de vendredi matin, des avions gouvernementaux ont 
bombardé plusieurs zones tenues par les rebelles, faisant 45 
morts, précise l'OSDH. De leur côté, les insurgés ont tiré des 
roquettes et autres charges, faisant 15 morts dans la partie 
ouest de la ville, tenue par le régime. 
    Le ministère syrien des Affaires étrangères dit avoir 
adressé une lettre au Conseil de sécurité des Nations unies pour 
protester contre des attaques "terroristes" survenues samedi 
dans des zones d'habitation d'Alep et de Damas, rapporte 
l'agence de presse officielle Sana. 
 
 (John Davison; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant