Syrie-Réunion de l'ISSG jeudi à New York, l'Onu dit son espoir

le
0
    GENEVE, 22 septembre (Reuters) - Les Nations unies espèrent 
que les pays qui soutiennent le processus de paix en Syrie se 
mettront d'accord jeudi sur une nouvelle trêve, qui elle-même 
permettrait une reprise des négociations de paix d'ici quelques 
semaines, a déclaré jeudi l'émissaire spécial adjoint pour la 
Syrie, Ramzy Ezzeldin Ramzy. 
    La trêve instaurée la semaine dernière sous l'égide des 
Etats-Unis et de la Russie, mal respectée, n'a pas été 
renouvelée et les bombardements en Syrie ont repris de plus 
belle. 
    Le Groupe de soutien international à la Syrie (ISSG), 
co-présidé par les Etats-Unis et la Russie, doit se réunir 
aujourd'hui à New York, pour la deuxième fois de la semaine. Les 
Etats-Unis et la Russie ont le soutien des autres Etats de 
l'ISSG, a déclaré Ramzy Ezzeldin Ramzy aux journalistes à 
Genève. 
    "A l'évidence, la reprise des pourparlers (de paix) serait 
grandement aidée par la relance de la cessation des hostilités", 
a-t-il ajouté. "C'est l'objectif de la réunion de l'ISSG." 
    L'ISSG est composé de 20 puissances et organisations 
internationales : Allemagne, Arabie saoudite, Chine, Egypte, 
Emirats arabes unis, Etats-Unis, France, Iran, Irak, Italie, 
Jordanie, Ligue arabe, Liban, Nations Unies, Oman, Qatar, 
Royaume-Uni, Russie, Turquie et Union européenne. 
 
 (Tom Miles et Stephanie Nebehay; Danielle Rouquié pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant