Syrie : quatre hôpitaux bombardés à Alep

le , mis à jour à 10:20
4
Syrie : quatre hôpitaux bombardés à Alep
Syrie : quatre hôpitaux bombardés à Alep

La situation humanitaire devient critique à Alep en Syrie. Dans la deuxième ville du pays, quatre hôpitaux de campagne et une banque de sang à l'Est de la ville - un secteur contrôlé par les rebelles - ont été la cible de bombardements aériens. Trois sont désormais hors service et le quatrième, où un nourrisson est décédé, a été endommagé sérieusement, selon le «service de la santé» géré par les insurgés. 

 

Les établissements touchés sont situés dans le quartier al-Chaar, a précisé l'Association des médecins indépendants (IDA) qui soutient des centres médicaux de la ville divisée depuis 2012 entre secteurs ouest pro-régime et secteurs est prorebelles. L'OSDH n'était pas en mesure de dire si les raids avaient été menés par l'aviation du régime ou par celle de l'allié russe. Les quartiers rebelles sont assiégés depuis le 17 juillet par les pro-régime. Seuls cinq hôpitaux y sont encore opérationnels, a indiqué IDA.

 

La crise humanitaire en Syrie sera au centre des discussions du Conseil de sécurité de l'ONU à New York, ce lundi, alors que de nouvelles frappes ont tué 19 civils dans la province d'Alep selon l'OSDH, en majorité dans les secteurs rebelles. La ville d'Atareb, à 35 km à l'ouest d'Alep, a été particulièrement touchée avec 10 victimes signalées. L'OSDH attribue l'attaque à des bombardiers russes. Trois autre personnes ont été tuées à Alep à la suite d'un tir de roquette sur une zone contrôlée par les pro-régime.

 

Huit morts à Damas après des tirs de roquettes, combats contre l'EI au nord du pays

 

A Damas, bastion du président Bachar al-Assad, huit personnes ont été tuées et plus de 20 blessées, dimanche, dans la chute de roquettes tirées par des rebelles, la première attaque du genre depuis des mois sur la capitale syrienne, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Les quartiers du vieux Damas, dont celui de Bab ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco il y a 4 mois

    La propagande étasunienne voit des hôpitaux partout. A chaque trêve, la coalition occidentale réarme les islamistes. Et Hollande marche dans ce jeu!

  • jfvl il y a 4 mois

    Et oui c'est une guerre et il y a des victimes même chez les terroristes

  • M7097610 il y a 4 mois

    tiens, les terroristes s'appellent des rebelles... décidément, la Syrie, c'est comme à Hollywood

  • jpb222 il y a 4 mois

    C est fou le nombre d hopitaux qu il y a a Alep ....