Syrie-Près de 300 habitants ont regagné Djarablous, dit Ankara

le
0
    ISTANBUL, 7 septembre (Reuters) - Un groupe de 292 habitants 
ont regagné mercredi leurs maisons dans la ville syrienne de 
Djarablous, ce qui marque le premier retour de civils chez eux 
depuis le déclenchement de l'incursion militaire turque dans le 
nord de la Syrie, a déclaré un responsable turc. 
    Djarablous, qui était aux mains du groupe djihadiste Etat 
islamique (EI), a été la première ville conquise par l'armée 
turque et les rebelles syriens qui lui sont alliés, depuis le 
début de l'opération "Bouclier de l'Euphrate" le 24 août.  
    La Turquie, qui héberge trois millions de réfugiés syriens, 
soit un septième de la population syrienne d'avant la guerre 
civile, dit vouloir mettre en place une "zone de sécurité" pour 
que les civils puissent regagner la Syrie. 
    "Les retours ont effectivement commencé aujourd'hui(...). 
C'est la première fois depuis le déclenchement de l'opération", 
a déclaré à Reuters un porte-parole du gouvernorat de Gaziantep, 
province turque en limite de Djarablous. 
    De son côté, le ministère russe des Affaires étrangères 
s'est déclaré mercredi vivement préoccupé par les mouvements en 
territoire syrien des troupes turques et des forces rebelles 
syriennes soutenues par Ankara. 
    "Cela remet en question la souveraineté et l'intégrité 
territoriales de la République arabe syrienne", a dit le 
ministère dans un communiqué. "Nous appelons Ankara à s'abstenir 
de toute nouvelle mesure, qui ne ferait que déstabiliser un peu 
plus la situation en Syrie". 
 
 (Humeyra Pamuk à Istanbul et Lidia Kelly à Moscou; Eric Faye 
pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant