Syrie : premières sanctions après de nouvelles violences

le
0
Les Etats-Unis et l'Union européenne ont décidé de prendre des sanctions contre la Syrie, où des dizaines de manifestants ont été tués vendredi.

Près d'un mois et demi après le lancement du mouvement de contestation contre le régime du président Bachar el-Assad, «les jeunes de la révolution syrienne» ont appelé sur Facebook à un «vendredi de la colère» en solidarité avec Deraa dans le sud du pays, berceau de la révolte.

Malgré un important déploiement de l'armée et des forces de sécurité, des dizaines de milliers de Syriens ont répondu à l'appel. Des manifestations ont eu lieu à Damas, à Sakba, à Homs dans le centre du pays, dans la ville côtière de Banias, et dans l'est du pays.

Au moins 62 manifestants ont été tués selon des militants des droits de l'Homme. Les autorités ont fait état de leur côté de la mort de sept membres des forces de l'ordre.

A Deraa, seize personnes venues apporter des vivres à la ville assiégée depuis lundi ont été tuées et des dizaines d'autres blessées par des tirs des forces de sécurité, selon un militant de droits de l'Homme sur place.Les forces de sécurit

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant