Syrie: Poutine mène le bal diplomatique

le
0
Le président russe a fait la leçon aux Européens qui soutiennent des rebelles décrits comme « cannibales ».

Face à l'opposition syrienne qui tergiverse et à l'Union européenne qui se dit prête à lever l'embargo sur les armes, la Russie anime, en position de force, la séquence diplomatique du conflit syrien. C'est ce sentiment qu'a voulu donner Vladimir Poutine lors du sommet UE-Russie qui s'est déroulé mardi à Iekaterinbourg (Oural).

Le chef du Kremlin n'a pas manqué de critiquer la décision «décevante» des Vingt-Sept ouvrant la voie à de futures livraisons d'armes. A contrario, la Russie n'a pas livré, «pour le moment», de missiles S-300 au régime de Damas, a déclaré le président russe - l'une des principales pierres d'achoppement entre Moscou et les Occidentaux. «Le contrat a été signé il y a plusieurs années. Il n'a pas été mis en œuvre pour l'instant.C'est bien sûr un armement sérieux. Nous ne voulons pas rompre l'équilibre des forces dans la ré...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant