Syrie : Poutine accuse la France d'avoir «attisé l'hystérie antirusse»

le
8
Syrie : Poutine accuse la France d'avoir «attisé l'hystérie antirusse»
Syrie : Poutine accuse la France d'avoir «attisé l'hystérie antirusse»

Voilà de nouvelles déclarations qui ne devraient pas réchauffer les relations entre la France et la Russie. Après avoir choisi d'annuler sa visite à Paris le 19 octobre, Vladimir Poutine a accusé ce mercredi la France d'avoir cherché à «envenimer la situation» en déposant un projet de résolution à l'ONU sur l'arrêt des bombardements en Syrie. 

Les Français ont déposé une résolution «pour obtenir un veto (de Moscou) et pour quoi faire ? Pour envenimer la situation et attiser l'hystérie antirusse autour de la Russie», a déclaré le président russe dans le cadre d'un forum économique organisé dans la capitale russe. Le texte français avait recueilli la semaine dernière l'adhésion de 11 des 15 pays membres du Conseil de Sécurité. Le Venezuela, comme la Russie, a voté contre, tandis que la Chine et l'Angola se sont abstenus.

 

D'après Vladimir Poutine, le ministre français des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault était venu le 6 octobre à Moscou rencontrer son homologue russe Sergueï Lavrov pour lui présenter son projet de résolution à l'ONU. Ce dernier «a dit : nous ne voterons pas contre la résolution si vous prenez en considération nos amendements», a raconté le président russe.

«Avec le président Hollande, j'ai de très bonnes relations personnelles»

vladimir poutine

«Et que s'est-il passé ensuite ? Le ministre français des Affaires étrangères s'est envolé pour Washington, a rencontré le lendemain le secrétaire d'Etat américain John Kerry et ils ont accusé la Russie de tous les péchés mortels», a-t-il dénoncé. «C'est nous qui devrions être vexés, pas nos partenaires, de cette situation», a-t-il estimé. «On appelle ça influencer et faire du chantage. Mais concernant la Russie, cela ne marche pas et ne marchera pas.»

Malgré ces échanges de plus en plus tendus, Vladimir Poutine l'a assuré : «Nos relations avec les Français, le peuple français, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco il y a 7 mois

    Cherchez dans Google : "les raisons cachées de la russophobie en Europe" par Nicolas Bonnal. Quand on (la CIA)veut détruire un pays, on s'attaque à son dirigeant en le faisant passer pour un dictateur. Voir l'Irak, la Lybie, la Syrie et tous ces pays d'Afrique et d'Amérique latine.

  • glitzy il y a 7 mois

    @ charleco : Où ai-je parlé de la "Russie" ? Sauf que le pouvoir a été accaparé après une démocratisation ratée (manque de classe moyenne, d'historique démocratique etc) par une kleptocratie de vieux cadres soviétiques. Poutine est un ex-colonel du KGB et utilise ses méthodes : désinformation et coups tordus, assassinat, guerre en sous-main... Je ne voudrais pas non plus que la France soit gouvernée par un ancien colonel de la DGSE, toutes proportions gardées.

  • M4314275 il y a 7 mois

    Poutine ami du dictateur syrien. La Russie frappe en priorité les opposants au régime syrien et néglige les attaques contre Daech. Ils ont tous les deux du sang sur les mains. Les russes avaient une dictature de gauche, maintenant ils ont une dictature de droite. Les extrémités se rejoignent toujours.

  • mucius il y a 7 mois

    @glitzy 100% dac

  • charleco il y a 7 mois

    glitzy : vous êtes polonais? Vous avez la haine de la Russie? Ce n'est plus l'union soviétique, c'est l'UE qui est devenue la nouvelle union soviétique.

  • mucius il y a 7 mois

    Version poutinienne des événements. Utile pour Poutine

  • glitzy il y a 7 mois

    Poutine crée de l'instabilité partout (Ukraine, Syrie, cyberattaques) pour punir l'Occident de ne pas l'avoir accepté comme l'égal des US ou de l'UE dans les relations internationales. Il pense que seul le rapport de forces peut lui octroyer le "respect" qu'il demande. Et peu importe les pertes en vie humaines et en matériel, d'autant plus que le discours martial et nationaliste plait aux Russes et permet de faire passer au second plan la récession, mais aussi la corruption et l'abus de pouvoir.

  • Berg690 il y a 7 mois

    Cela est bien réel .Nous avons pu tous nous en rendre compte.