Syrie-Poursuite des raids russes près de Palmyre

le
0
    BEYROUTH, 15 mars (Reuters) - Au moins 26 personnes ont été 
tuées mardi par des frappes aériennes à l'est de Palmyre, ville 
du centre de la Syrie que les forces gouvernementales appuyées 
par l'aviation russe cherchent à reprendre au groupe Etat 
islamique, rapporte l'Observatoire syrien des droits de l'homme 
(OSDH). 
    Selon l'organisation basée en Grande-Bretagne, ces raids 
meurtriers ont eu lieu sur la route reliant la cité antique à 
une ville plus à l'est, Al Soukhna.  
    Les forces syriennes ont progressé à l'ouest de Palmyre, a 
de son côté rapporté Al Manar, la chaîne du Hezbollah chiite 
libanais, allié de Damas. Les troupes syriennes sont soutenues 
par "une intense couverture aérienne des chasseurs russes", 
ajoute Al Manar.  
    L'armée syrienne a lancé la semaine dernière une offensive 
pour reprendre Palmyre à l'EI avec l'appui de l'aviation russe, 
afin d'ouvrir une route vers la province orientale de Daïr az 
Zour, selon une source proche du gouvernement de Damas.     
    Située à 200 km environ au nord-est de Damas, Palmyre, qui 
abrite de nombreux trésors de l'Antiquité, est contrôlée depuis 
mai dernier par l'EI, qui n'est pas concerné par l'accord 
russo-américain de cessation des hostilités entré en vigueur le 
27 février dernier.     
 
 (Dominic Evans et Lisa Barrington; Jean-Stéphane Brosse pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant