Syrie : poursuite de violents combats à la périphérie d'Alep

le , mis à jour à 10:43
0

Alors que les efforts diplomatiques s'intensifient pour tenter de rétablir le cessez-le-feu en Syrie, avec des discussions prévues ce mercredi à Berlin, les affrontements font toujours rage sur le terrain. A Alep, principal terrain de bataille depuis plusieurs semaines, une coalition de groupes rebelles, "Fatah Halab" ("la conquête d'Alep"), a lancé mardi une offensive sur les quartiers occidentaux contrôlés par le régime. Il s'agit des combats «les plus violents à Alep depuis plus d'un an», selon le directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), Rami Abdel Rahmane.

Ces affrontements se sont poursuivis durant la nuit avec des échanges de tirs d'artillerie et de frappes aériennes, selon un correspondant de l'AFP. Ils se sont un peu calmés mercredi matin, mais les habitants n'escomptaient pas un long répit. «Je ne pense pas que les frappes vont s'arrêter, parce que la décision de les stopper n'est pas dans les mains (du président Bachar al-) Assad, mais dans celles de son allié russe», explique Mahmoud Sendeh, un militant de 26 ans habitant dans un des quartiers est contrôlés par les rebelles. «Jusqu'à maintenant, il ne semble pas que la Russie veuille que le calme revienne à Alep», estime-t-il.

Près de 270 victimes en deux semaines dans les bombardements

Mardi, Moscou a déclaré espérer un cessez-le-feu «dans les prochaines heures» à Alep, où les affrontements ont fait plus de 270 morts parmi les civils en près de deux semaines. Trois civils ont été tués mercredi matin lorsqu'une roquette s'est abattue sur un quartier gouvernemental, selon l'agence officielle Sana.

Le chef de la diplomatie américaine John Kerry a menacé le président Assad de «répercussions» si Damas ne respectait pas le nouveau cessez-le-feu actuellement discuté entre Washington et Moscou, qui concerne notamment Alep. Une réunion doit se tenir mercredi à Berlin entre les ministres des Affaires ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant