Syrie : pourquoi la bataille d'Alep s'éternise

le
0
Malgré sa puissance de feu, l'armée régulière ne parvient pas à prendre un avantage décisif sur les insurgés.

Envoyé spécial à Beyrouth

La bataille d'Alep continue, avec son lot quotidien de morts et de destructions sous les pilonnages de l'artillerie et de l'aviation syrienne. Mais l'armée régulière ne progresse que lentement malgré sa puissance de feu supérieure. Les révolutionnaires de l'Armée syrienne libre se seraient repliés de certaines de leurs positions, notamment du quartier de Salaheddine, mais restent présents dans d'autres faubourgs de l'est de la ville dans lesquels ils sont entrés par surprise le 22 juillet dernier.

La dynamique de la bataille reste celle d'une révolution, plus que celle d'un affrontement militaire. L'enjeu est moins le contrôle du terrain que celui de la population. Le régime syrien doit prouver aux habitants d'Alep qu'il représente toujours le gouvernement légal, et qu'il est en mesure de chasser de la ville les groupes armés. Les insurgés doivent gagner le soutien de la population, seul moyen pour eux de renverser le régime.

Pour le mome

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant