Syrie : plus de quarante djihadistes tués dans la province d'Alep

le
1
Syrie : plus de quarante djihadistes tués dans la province d'Alep
Syrie : plus de quarante djihadistes tués dans la province d'Alep

L'Observatoire syrien des droits de l'homme a annoncé la mort de dizaines de djihadistes du groupe rebelle Fateh al-Cham (ex-Front al-Nosra, ancienne branche syrienne d'Al qaida), jeudi soir, dans la province d'Alep, en Syrie. L'ONG n'a toutefois pas été en mesure de préciser dans l'immédiat quelle partie avait mené ces frappes, localisées dans l'ouest de la province, où opèrent généralement l'aviation russe et celle de la coalition internationale dirigée par les États-Unis.

 

«Des avions militaires qui sont soit russes soit de la coalition internationale ont ciblé un camp de Fateh al-Cham à Jabal el-Cheikh Sleimane dans l'ouest de la province d'Alep, tuant plus de quarante membres du groupe», a indiqué l'OSDH. Depuis le début du mois, une centaine de membres de Fateh al-Cham, dont des dirigeants, ont péri dans des frappes contre des positions du groupe dans le nord de la Syrie.  

 

Vidéo. L'armée syrienne bombarde les rebelles dans le nord, à Taftanaz 

 

Daech reprend les destructions à Palmyre

 

Le Fateh al-Cham est allié à plusieurs puissants groupes rebelles syriens qui luttent contre le régime de Bachar al-Assad. La Russie, qui a récemment annoncé son intention de diminuer sa présence militaire en Syrie, est un allié du régime syrien, alors que la coalition internationale lui est hostile. Le conflit en Syrie, qui opposait au départ le régime et les rebelles syriens, s'est complexifié notamment avec l'entrée en jeu de ces groupes djihadistes, dont la montée en puissance a poussé des pays étrangers comme la Russie à intervenir. 

 

Parallèlement, au centre de la Syrie, les djihadistes du groupe Etat islamique (EI) ont détruit de nouveaux trésors antiques à Palmyre, reprise au régime syrien en décembre, a indiqué ce vendredi le chef des Antiquités. «Des sources locales nous ont informé que Daech a détruit le tétrapyle, un monument de 16 colonnes, et des photos satellite ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • masson33 il y a 11 mois

    Faut pas s'arrêter là....