Syrie : plus de 50 morts vendredi dans la répression des manifestations

le
0
Vendredi, jour traditionnel de mobilisation depuis plusieurs semaines, les manifestants étaient plus de 50.000 à Hama, où les forces de sécurité ont tiré sur la foule. Au moins 53 personnes ont été tuées.

La contestation ne faiblit pas en Syrie, la répression non plus. Des dizaines de milliers de manifestants sont de nouveau descendus dans les rues ce vendredi, en hommage aux enfants tués dans la répression de la contestation. À Hama, dans le centre du pays, au moins 48 civils ont été tués par les forces de sécurité, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme. Un premier bilan faisait état de 34 morts. C'est dans cette ville que le père du président Bachar, Hafez al Assad, avait brutalement réprimé un soulèvement des Frères musulmans en 1982, faisant des milliers de morts.

Selon des militants, il s'agit de la plus importante mobilisation depuis le début du mouvement. La promesse de Bachar el-Assad, mardi, d'amnistier les prisonniers politiques et les membres de la confrérie des Frères musulmans, n'a donc pas suffi à calmer la colère populaire qui enflamme le pays depuis le 15 mars. Les manifestants étaient vendredi plus de 50.000 à Hama, selon Rami Abdel-Ra

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant