Syrie-Plus de 20 raids russes en 24 heures, neuf contre l'EI-presse

le
1

(Actualisé avec précisions, citation) MOSCOU, 3 octobre (Reuters) - L'aviation russe a mené plus de 20 sorties en 24 heures en Syrie et neuf raids ont visé des cibles de l'Etat islamique, annonce samedi le ministère russe de la Défense, cité par les agences de presse. L'armée russe a entamé sa campagne de bombardements aériens mercredi mais ses cibles sont essentiellement situées dans des zones tenues par des mouvements rebelles autres que l'Etat islamique (EI) qu'elle assure viser, ce qui a valu à Moscou de vives critiques de la part des puissances occidentales. Au cours des 24 dernières heures, un Su-34 a détruit un poste de commandement "terroriste" et un bunker souterrain près de Rakka, "capitale" du califat proclamé par l'EI, précise l'agence de presse russe Ria, citant un responsable du ministère de la Défense nommé Igor Konachenkov. Selon lui, un camp du mouvement djihadiste a également été visé et sept pièces de matériel militaire lourd ont été détruites à l'aide d'une bombe KAB-500. "Ces moyens et d'autres systèmes de précision ont été employés ces derniers jours contre des cibles des terroristes de l'Etat islamique : postes de commandement, dépôts d'armes et de carburant, ateliers de fabrication d'arme et de bombes employées pour commettre des attentats suicide", ajoute-t-il. (Alexander Winning, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • PzKpfw le samedi 3 oct 2015 à 14:39

    Une chance pour nous que les Russes interviennent et detruisent les armes que les USA fournissent a l'EIpar des voies dérournées. Sacré ricains, meme affaiblis, les Russes contrecarrent leur plan de fragmentation du Proche Orient. L'emergence d'un monde stable est enfin a portée de main. Il suffisait de le faire : un etat fort qui s'oppose frontalement aux USA. Les sanctions US productives a court terme vont renforcer la puissance industrielle des Russes a moyen terme.