Syrie-Pas de négociations avant au mieux 2 à 3 semaines-Mistura

le
0
 (Actualisé avec communiqué de l'Onu) 
    GENEVE, 26 mai (Reuters) - L'émissaire des Nations unies 
pour la Syrie, Staffan de Mistura, a déclaré jeudi qu'il ne 
serait pas possible de reprendre les négociations visant à 
mettre fin au conflit syrien avant au moins deux ou trois 
semaines. 
    Dans un communiqué diffusé après des consultations avec le 
Conseil de sécurité de l'Onu, le diplomate suédois précise qu'il 
est en contact permanent avec les différentes parties au conflit 
et qu'il les consultera avant de fixer une date de reprise des 
pourparlers. 
    "Il (Staffan de Mistura) a fait part de son intention de 
démarrer la prochaine session de discussions dès que ce sera 
possible, mais certainement pas dans les deux-trois prochaines 
semaines", dit le communiqué. 
    Les consultations avec les représentants du Conseil de 
sécurité ont duré deux heures et demie. 
    Plus tôt dans la journée, l'émissaire onusien avait dit son 
espoir de pouvoir annoncer une date de reprise des négociations. 
    "On a le sentiment qu'il est urgent que les discussions 
reprennent parce qu'il faut conserver l'élan", avait-il dit à la 
presse. 
    Staffan de Mistura a joué ces derniers mois le rôle de 
médiateur des discussions indirectes entre le régime syrien et 
l'opposition, qui a jusqu'à présent refusé toute reprise des 
pourparlers en l'absence d'amélioration de la situation sur le 
terrain.  
    
 
 (Tom Miles; Marc Angrand et Tangi Salaün pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant