Syrie : Paris envisage toujours l'option militaire

le
0
Le président de la République a convoqué mercredi matin un conseil de défense à l'Élysée pour analyser la situation nouvelle après la proposition russe de placer les armes chimiques syriennes sous contrôle international. » Damas prévoit de jouer la montre

François Hollande n'exclut toujours pas de sanctionner Bachar el-Assad. À l'issue du conseil de défense convoqué mercredi matin à l'Élysée, le président de la République a fait savoir, par communiqué, que Paris «restera mobilisé» pour «sanctionner l'usage d'armes chimiques par le régime syrien et le dissuader de recommencer». Mais après la proposition russe de placer les armes chimiques syriennes sous contrôle international, les diplomates semblent tout de même prendre le pas sur les hommes d'action. Désormais, Paris assure ainsi vouloir «explorer toutes les voies au Conseil de sécurité» de l'ONU pour un «contrôle effectif et vérifiable» des armes chimiques.

Depuis le début de la crise syrienne, c'es...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant