Syrie : Pâques chez Assad pour des députés français

le , mis à jour à 23:52
0
Syrie : Pâques chez Assad pour des députés français
Syrie : Pâques chez Assad pour des députés français

Le président syrien doit avoir le sourire. Après la reprise de la cité antique de Palmyre, avec le soutien des Russes, Bachar al-Assad s'époumone avec cette victoire sur Daech qu'il qualifie d' «important exploit». Al-Assad l'affirme et parle ainsi de «libération» devant... les députés français des Républicains qu'il a reçus en Syrie pour le week-end de Pâques.

Banni par le Quai d'Orsay qui veut la transition démocratique sans lui, Bachar al-Assad espère faire passer le message aux Français en se présentant une nouvelle fois comme le défenseur de la communauté chrétienne d'Orient menacée par Daech. Et cette visite tombe à pic, le jour où les forces loyales ont chassé les djihadistes de Palmyre, un joyau mondial de l'archéologie en ruine depuis l'arrivée des djihadistes. Le chef de l'Etat syrien a promis une offensive afin de reprendre Raqaa et Deir Ezzor, sur la route de l'Irak, sous la coupe de l'Etat islamique. 

Les députés français, avec à leur tête l'élu des Français de l'étranger Thierry Mariani, un habitué du chemin de Damas, s'y sont rendus, disent-ils, «en solidarité avec les chrétiens d'Orient». Un voyage que les autorités françaises désapprouvent comme en novembre, lorsque, déjà, le même Thierry Mariani s'était rendu avec quatre députés à Damas où ils avaient notamment rencontré Bachar al-Assad. Pour ce nouveau rendez-vous, ils arrivent en pleine euphorie au palais de Damas. «Bon et utile voyage à mes amis parlementaires. Envoyez une carte postale à Fabius», a tweeté le sénateur UDI Yves Pozzo di Borgo. Un selfie avec Assad pris par Julien Rochedy, l'ex-directeur du Front national de la jeunesse n'est d'ailleurs pas passé inaperçu sur les réseaux sociaux.

Salut ! \ud83d\ude18 #SelfieBachar pic.twitter.com/Nd8gEk2Zj4— Julien Rochedy (@JRochedy) 27 mars 2016

La messe de Pâques sera un «temps fort», a dit Mariani. «Outre les rencontres religieuses et culturelles, ce ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant